Il y avait foule mardi soir à la salle Vallier de Marseille où Nicolas Sarkozy parti à la reconquête de l’UMP se produisait dans une espèce de concert bien huilé mais dont la rhétorique et les éléments de langage élaborés par une fine équipe de spins doctors ne trompent plus les initiés qui ont l’habitude d’entendre les mêmes salades meeting après meeting…

La scène du meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille

La scène du meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille

Au premier rang, les places sont chères et attribuées nominativement aux élus, celles des deuxièmes et troisièmes rangs étant estampillées « Bureau Politique », un peu comme à Pyongyang ou dans une « démocratie » du même style…

Alors que les organisateurs et la sécurité étaient en effervescence, les élus ont commencé à arriver sous les acclamations des militants (et des militantes) en délire, l’applaudimètre étant un excellent instrument de mesure de la notoriété de ces personnages…

L'arrivée de Nico et Dingo dans la salle Vallier

L'arrivée de Nico et Dingo dans la salle Vallier

Enfin, Nicolas, il faut l’appeler « Nicolas » car çà fait plus intime est arrivé en compagnie du maire de Marseille Jean Claude Gaudin et le volume sonore est encore monté, comme s-il s’agissait de deux rock stars…

Comme la salle n’était visiblement pas assez « Hot », Jean Claude Gaudin très en forme a joué les « chauffeurs de salles », une activité dans laquelle il excelle, même si certains auraient préféré le côté déjanté d’un José Garcia de la grande époque de Canal + dont plusieurs journalistes étaient d’ailleurs présents, micros en mains dans l’auditoire…

Nicolas Sarrkozy rit des petites blagues de Jean Claude Gaudin

Nicolas Sarrkozy rit des petites blagues de Jean Claude Gaudin

Parfaitement rodé à cet exercice, Jean Claude Gaudin a distillé son humour à la marseillaise, très souvent prévisible mais qui passe toujours très bien, un peu comme si ses fans étaient atteints de la maladie d’Alzheimer et qu’ils n’avaient aucun souvenir de petites blagues pourtant rabâchées à la moindre occasion…

Le discours de Nicolas Sarkozy écouté relgieusement par Jean Claude Gaudin

Le discours de Nicolas Sarkozy écouté relgieusement par Jean Claude Gaudin

L’escabeau planqué derrière le pupitre à l’intention du petit Nicolas était chaud et celui-ci s’est lancé l’air radieux dans un de ses discours fleuves parfois teintés d’humour dont il a le secret. Les socialistes, François Hollande, Christiane Taubira, Marine le Pen, le FN et d’autres boucs émissaires en ont pris pour leurs grades sous les applaudissements de la salle très largement acquise à sa cause…

Après avoir répondu à quelques questions de sympathisants et de militants, l’ancien président de la république a annoncé qu’ayant à prendre un avion, il n’avait pas le temps de s’éterniser à Marseille…

Saint Sarko communie avec ses disciples

Saint Sarko communie avec ses disciples

Il était temps de clôturer la soirée par l’inévitable « karaoké d’estrade » sur fond de Marseillaise, Renaud Muselier la main sur le cœur, comme s-il avait reçu un coup de fil d’un humoriste, ami de Nadine Morano qui jadis avait appelé le footballeur Zinédine Zidane en se faisant passer pour Jacques Chirac…

L'inévitable "karaoké d'estrade"

L'inévitable "karaoké d'estrade"

Il était temps d’aller affronter le monstrueux embouteillage causé par cette petite sauterie entre amis et de se féliciter une fois encore de rouler en moto.

Tag(s) : #Polit'Hic...