Comme tous les ans, le passage à l'heure d'hiver aura lieu dans la nuit du samedi au dernier dimanche d'octobre. Les coureurs du semi-marathon Marseille-Cassis qui se déroule toujours ce week-end là en ont l'habitude et ils sont heureux de pouvoir dormir une heure de plus...

Ayons une pensée émue pour les distraits qui chaque année se présentent au départ de la course une heure trop tôt et surtout pour ceux qui sont définitivement fâchés avec leurs montres... ! Que dire de cet ami qui s'était pointé à son travail un lundi matin avec une heure d'avance... ? En fait, c'était la première fois de sa vie qu'il était à l'heure et ses copains s'étaient demandé ce qui avait bien pu lui arriver... Avant de comprendre, dans un fou rire général quel était le fin mot de l'histoire !

 

Tout cela est bien gentil, mais ce passage à l'heure d'hiver qui serait justifié par des économies d'énergie résonne comme un signal d'alarme. Lundi soir, il fera nuit à 17h30 et la situation ira en se dégradant jusqu'au solstice d'hiver. Quelle horreur que ces journées de décembre où il fait nuit noire à quatre heures de l'après midi... !

Pour beaucoup de gens, ces longues journées d'automne sont sources de déprime et inspiratrices de suicides... Les animaux qui hibernent ont développé cette faculté de « zapper » les périodes ennuyeuses de la vie, de survivre aux hivers rigoureux, preuve qu'ils ne sont peut-être pas si « bêtes »...

Le temps de l'hibernation arrive...

Les oiseaux migrateurs sont sur le départ...

Et le Jojomigrateur les suivrait volontiers...

De préférence le plus loin possible et là où il fait chaud... !

Tag(s) : #jojomigrateur