La « Tour ronde du Fanal » a été érigée en 1644 dans le prolongement du Fort Saint-Jean pour surveiller l'entrée  du port de Marseille. Profitant d'une invitation, je suis monté à son sommet il y a quelques jours et j'ai pu faire des photos de la ville et des ports sous un angle inhabituel, même si la lumière n'était pas au rendez-vous, un véritable comble pour la cité  phocéenne... !

Depuis un balcon à la rambarde branlante sur laquelle il est fortement déconseillé de s'appuyer, la vue est saisissante sur le port de commerce, sur la cathédrale de la Major et sur toute la zone d'  « Euroméditerranée » qui n'est actuellement qu'un gigantesque chantier.

Ces images donnent une idée de l'ampleur de la zone où se joue l'avenir de la ville. L'alignement de « car ferries » est impressionnant et la Cathédrale de la Major semble toute petite à côté de ces paquebots de croisière qui sillonnent la méditerranée. Il est difficile de publier sur le blog des photos panoramiques de plus d'un mètre de large en 300dpi mais en promenant son regard dans l'image, on prend conscience de l'ampleur des travaux en cours...

Cette photo témoigne d'un instant... La longue passerelle qui reliait l'autoroute A55 au Vieux Port est grignotée minutieusement par des engins chargés de la désintégrer et elle n'existe déjà plus du côté de la cathédrale de la Major... Dans le fond, on aperçoit le chantier de la grande tour de la CMA CGM qui devrait être suivie par d'autres « gratte-ciels » tous aussi audacieux les uns que les autres et qui seront autant de défis pour Alain Robert, notre Spiderman national...

Pour l'heure, ce  bâtiment colossal qui s'élance vers le ciel est un véritable « appeau » à avion suicide d'Al Qaeeda, d'autant plus qu'il n'est qu'à quelques kilomètres à peine de l'aéroport de Marignane... Le 11 septembre est peut-être une date anniversaire qu'il sera préférable d'éviter dans le quartier à l'avenir !

D'ici quelques années, si les romains ne sont pas fainéants, la zone portuaire devrait  avoir totalement changé et certains élus qui ont dû fumer un peu trop d'herbe qui fait rire (et qui poussera peut-être dans le futur parc national des calanques...) ne se lassent pas d'imaginer un front de mer capable de rivaliser avec celui de Miami...

Ce jour là, pour arriver au sommet de la Tour ronde du Fanal, j'ai emprunté une sorte de chemin des écoliers... Un souterrain creusé il y a plusieurs centaines d'années et dans lequel on trouve encore des effets personnels abandonnés par des soldats allemands à la fin de la dernière guerre mondiale...

A propos de bunkers et autres souterrains creusés par l'armée allemande, il en est un qui selon les archéologues militaires conduirait sous le vestiaire de Laure Manadou au Cercle des nageurs de Marseille... Malheureusement, il est en partie éboulé et des passionnés ont entrepris de ré-ouvrir ce passage oublié depuis la fin de la guerre...

Tout aussi surprenant et bien plus inquiétant, il semblerait que du côté des « Catalans », un terrain appartenant à l'armée n'ait toujours pas été déminé depuis la débâcle allemande lors de la libération de Marseille en aout 1944...

Il faudra qu'un de ces jours je vous parle de bunkers... !

Tag(s) : #Marseille