Il y a quelques jours, dans un « post » sur les blogs « people », j’avais évoqué le « cas » désespéré d’un véritable « torchon du web », en l’occurrence le blog que Jean Marc Morandini présente lui-même comme le « 1er blog média de France » http://jojomigrateur.over-blog.com/article-35064621.html

Comme vous allez le voir, il est parfois très « amusant » et instructif de se pencher sur les poubelles

Ayant lu toutes sortes de critiques à propos de ce personnage, j’ai perdu sciemment un peu de temps dans l’observation de la « vie » de ce blog, un peu comme aurait pu le faire un ethnologue ou un sociologue

Ayant eu l’occasion de rencontrer la « lofteuse » Loana, je me suis intéressé à l’affaire de sa découverte inanimée à son domicile : http://jojomigrateur.over-blog.com/article-27948823.html et c’est ainsi que j’ai commencé à me pencher sur ce genre de blogs qui traitent des « people ». Cette première expérience a été l’occasion pour moi de me rendre compte que pour ce genre de sites, l’important n’est pas d’avoir une information mais de générer de la visite. En creusant l’histoire, je m’étais très vite aperçu qu’il n’est pas besoin d’apporter quelque chose à un débat pour pouvoir en parler. Et c’est ainsi que j’avais lu une « EXCLU », un courrier que l’avocate de Loana aurait fait parvenir à Jean Marc Morandini et que j’avais pourtant lu 48 heures plus tôt sur un site concurrent. Le plus amusant, c’est qu’il avait suffi que je l’écrive poliment dans un commentaire pour que mon compte soit désactivé par un des « modérateurs » à la solde de JMM. J’avais une preuve de la censure dont se plaignent de nombreux internautes qui commettent l’erreur de surfer sur le blog de ce personnage qui pour le coup devient beaucoup moins sympathique

En continuant l’exploration de ce cloaque, il apparait que le sieur JMM est l’empereur du « copier-coller », un pilleur d’informations qu’il glane un peu partout sans quasiment jamais mettre un lien vers le site « source ». Le plus amusant, c’est de constater que ces articles honteusement « pompés » sont quasiment les seuls à échapper à une véritable diarrhée de fautes d’orthographe et de syntaxe qui tapisse le fameux blog de ce « grand » journaliste qui semble être entouré par une clique de stagiaires analphabètes qui déshonorent les écoles de journalisme si ils en sont issus…

La couverture de Secret Story et surtout de la guerre ouverte entre Endémol et le paparazzi Jean Claude Elfassi est des plus intéressantes. Il ne faut pas être très « fin » pour se rendre compte du quasi lien de subordination qu’il existe entre Jean Marc Morandini (qui rêve sans doute de piquer la place à Benjamin Castaldi) et le « Goliath » Endémol qui ferait bien de se souvenir qu’un petit David l’a fait chuter lamentablement avant de lui couper la tête

Toujours est-il que cet épisode Endémolien montre clairement que quiquonque émet un avis différent de celui de Jean marc Morandini, alias « le distributeur de bons points » voit son compte « désactivé » ou carrément supprimé dans les minutes qui suivent. Lorsque cette censure qui devrait se limiter à des cas extrêmement graves et punis par la loi comme le sont par exemples l’insulte, l’injure, le racisme ou la diffamation devient la règle, elle s’apparente tout simplement à la plus puante des dictatures

A ce propos, je laisserai le soin aux meilleurs de nos caricaturistes de déterminer de quel dictateur Jean Marc Morandini est physiquement le plus proche… Faut-il l’affubler d’une moustache ? D’une barbe ? D’une casquette ? Faut-il l’affubler d’une couronne et d’un sceptre ? A moins qu’il faille le maquiller comme un Mao peint par Andy Warhol

Après la lecture de ce petit pamphlet du soir, espérons que les internautes encore dotés de neurones et de capacités de réflexion visiteront le blog de Jean Marc Morandini avec un tout autre regard

Et qu’ils le renverront dans la fosse à purin d’où il n’aurait jamais du sortir… !

Tag(s) : #Humeur du jour...