A Java, au terme de la danse du « kuda lumping », quelques participants entrent en transe après avoir inhalé les vapeurs étranges dégagées par un bien curieux mélange d’herbes et d’autres substances hallucinogènes qui se consument sous la surveillance d’un  maitre de cérémonie qui est le seul à détenir les secrets de fabrication de cette mixture.

 Le résultat est sidérant et en quelques secondes, les yeux se révulsent, les gestes deviennent saccadés, les corps sont secoués de spasmes, comme s’ils étaient envahis par la souffrance physique. C’est très impressionnant et même les plus incrédules sont étonnés de ce spectacle qui en appelle à de vieilles croyances qui ont traversé les siècles.

Entrée en transe lors du kuda Lumping

Entrée en transe lors du kuda Lumping

Ce rite permettrait d’entrer en contact avec les esprits des ancêtres qui délivreraient des messages depuis l’au-delà. Absurde ? Irrationnel ? Certainement, mais pourquoi ne pas tenter l’expérience ? Dans cette période électorale, beaucoup auraient intérêt à renouer des contacts avec leurs racines et à s’inspirer des leçons du passé. Le « petit Nicolas » en talonnettes gagnerait à s’entretenir avec le « Général » droit dans ses bottes; Ségolène pourrait glaner quelques conseils auprès de « Tonton Kermit », la regrettée grenouille… !

Dans ce monde en panne d’inspiration, il y a bien des rencontres qui mériteraient d’être vécues si un coup de baguette magique ou un tout autre artifice permettait de réaliser ce miracle. Malheureusement, il y en a au moins un qui a laissé passer une chance inespérée… Chacun se souviendra de Monsieur Jean Pierre Chevènement, "le miraculé", un des rares qui a réussi à franchir le "tunnel de lumière" et à en revenir près d’une heure plus tard ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas su tirer profit de cette aventure extraordinaire, du moins dans sa vie publique…!

Tag(s) : #articles