Le grand champion d’athlétisme français, vainqueur du marathon des jeux olympiques de Melbourne en 1956, Alain Mimoun s’est éteint jeudi  27 juin 2013 à l’âge de 92 ans. Ce petit homme sympathique d’un caractère très fort avait su rester toujours très accessible malgré son extraordinaire palmarès.

Je l’ai rencontré à plusieurs reprises à Marseille, notamment à l’occasion du semi marathon « Marseille Cassis » qu’il avait pris plaisir à courir au milieu de la foule malgré un âge déjà avancé. En fouillant dans mes archives, j’ai retrouvé deux de mes photos publiées à l’époque dans « L’Équipe Magazine »

La première a été prise sur la ligne de départ de « Marseille Cassis » en compagnie de Jean Pierre Foucault perché sur mon vélo, ce qui avait beaucoup amusé l’illustre marathonien…

mimounfoucaud1webLa seconde que j’ai retrouvée a été prise dans la crypte de la Basilique de Notre Dame de la Garde en compagnie de jeunes championnes de gymnastique qui participaient à une compétition internationale au Palais des sports. Cette image rappelle d’ailleurs qu’Alain Mimoun qui est pourtant né musulman s’est converti au catholicisme en 1955 après un pèlerinage sur les pas de Sainte Thérèse de Lisieux…

mimouncrypteblog Là où il est parti, peut-être a-t-il retrouvé son ami Emil Zatopek

J’invite ceux qui ne connaissaient pas Alain Mimoun à lire les deux articles publiés dans le journal La Provence :

http://www.laprovence.com/article/sports/2423415/deces-dalain-mimoun-legende-de-lathletisme-francais.html

http://www.laprovence.com/article/sports/2424648/athletisme-mimoun-une-legende-sen-va.html

Tag(s) : #tranches de vie...