En cette période de Noël, la France entière a été tenue en haleine par une énième histoire de spéléos coincés au fond d’un trou. Cette fois-ci, c’était au gouffre Romy sur le massif de la pierre Saint-Martin dans les Pyrénées atlantiques, une cavité profonde de plus de 700m, en cours d’exploration par une équipe de spéléologues chevronnés qui ont été victimes d’un redoux inattendu…

pointchaudblog

Si les spéléos savent bien que l’hiver est la meilleure période pour explorer les gouffres d’altitude, les non-initiés ne savent visiblement pas que la neige n’est que de l’eau en attente de fonte et que le froid à l’extérieur est l’un des meilleurs amis du spéléologue….
Les journalistes qui visiblement ne connaissent rien à la spéléologie sont bien incapables d’informer de la réalité des faits, ce qui est pourtant la base de leur métier. Sous la pression de leurs patrons, ils ne cherchent qu’à provoquer des polémiques et à faire du sensationnalisme
La possibilité laissée aux lecteurs de commenter les articles publiés sur les sites internet des grands journaux montre de manière assez consternante, c’est le moins que l’on puisse dire, que l’image de la spéléo auprès du public est particulièrement désastreuse. Il ressort de ce fatras d’âneries que les spéléos sont des « inconscients » et des « irresponsables » qui font « prendre des risques aux sauveteurs », le comble étant que les « secours d’un montant exorbitant » sont à la « charge du contribuable », que c’est un « scandale », qu’il « faut que cela change » et que l’on « présente la facture à ces imprudents » qui pourraient bien « gagner de l’argent » en vendant les photos de leur mésaventure à « Paris-Match »… !

secoursaiguillesblog

La fédération française de spéléologie qui pendant de très nombreuses années n’a pas voulu ou n’a jamais su communiquer est en grande partie responsable de la mauvaise image de la spéléo dans les médias et auprès du public. Les shadoks qui la dirigent vont devoir sérieusement pomper car il ne suffira pas d’un coup de baguette magique pour corriger les erreurs de 50 ans de « grand n’importe quoi ».

secours4blog

Pourtant, tout n’est pas si noir et justement, le Spéléo Secours Français qui a été crée par les spéléologues de la fédération est un modèle qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années, la fédération française de spéléologie étant la seule qui soit capable d’organiser elle-même ses propres secours, une spécificité qu’elle aurait été bien inspirée de médiatiser depuis longtemps.
Vous trouverez à la suite de cet article un florilège des « perles » trouvées sur le net parmi les commentaires déposés par les visiteurs sur les blogs de différents journaux…. (J’ai corrigé une bonne partie des fautes d’orthographe pour faciliter la compréhension de toutes ces niaiseries qui parsèment les blogs!)
Des propos tellement ahurissants qu’ils se passent justement de commentaires !

(Pour illustrer cet article, une photo d'un spéléo sous sa couverture de survie, une image d'un secours réel dans le Dévoluy et une troisième prise au cours d'un exercice du Spéléo Secours Français, des images sortant tout droit de mes archives...)

 

Le point.fr 27/12/2009

 « Insupportable

dimanche 27 décembre | 15:25

Vraiment, ils nous em... ; qui va payer encore ces idioties, sinon nous les contribuables ; sans compter les risques qu'encourent les secouristes. Et à la question: "y retournerez-vous ?", la question se pose ... on croit rêver !! Faisons payer ces inconséquents qui n'apportent rien, sauf leur suffisance, avec l'audace de ne pas douter des secours... »

Le JDD.fr 27 décembre

« C'est à souhaiter que la tune qu'ils vont gagner grâce à Paris-Match soit intégralement redonnée à la protection civile et aux pompiers qui eux, sont financés par nos impôts, pour aider les inconscients comme eux! »

Dimanche 27 Décembre 2009 - 13h01 Par scarface

« ·  « 3 questions simples : Combien ça a couté leur ballade ??? Qui va payer ???? Mes impôts encore ???? »

Dimanche 27 Décembre 2009 - 14h18 Par Pemzec

Le Parisien.fr

02
« laurelie
le 27/12/2009 à 11h36

Question légitime
A tous ceux qui s'offusquent que l'on ose parler argent, j'estime que c'est une question légitime que de savoir qui prend les frais en charge. C'est valable pour tous les sports, que ce soit le ski ou la voile (pratiquant les deux, je peux confirmer qu'on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise surprise). Maintenant, il est clair qu'on n'allait pas non plus laisser les spéléologues dans leur trou et je salue le courage des sauveteurs. »

 06
« wpjo
le 27/12/2009 à 04h58

Pognon
Encore une fois : qui va payer ? Et parfois, qui va payer la facture qui peut atteindre les 300 000 euros ! La commune à trois cent âmes où se trouve la grotte ? Pour la voiture, on considère qu'il est absolument normal de souscrire une assurance. Quand on fait du karaté dans une association, on est obligé de souscrire une assurance, alors, pourquoi pas les sports ou le sauvetage est extrêmement cher comme la voile sportive, l'alpinisme ou la spéléologie ? Pourquoi pas peur ceux qui veulent faire des exploits extraordinaires comme traverser le désert, la pôle Nord ou Sud à pied, traverser l'océan à la rame, à la planche à voile, à la nage ou pourquoi pas, battre le record de survie sur un régime de bananes en plein forêt tropicale ? Pour la simple raison que ces gens sont 'libres' ou 'exemplaires', et que ce serait donc le devoir de la collectivité qui devrait prendre leur sauvetage en charge ? Non, désolé, mais il faut discuter pognon. Même si cela déplait fort bien à certains. »

 « 14
psycats
le 26/12/2009 à 22h28

Qui va payer
Pour des spéléo pro ils ne se sont pas renseignés sur les risques de montée des eaux avant de descendre. Et une fois la catastrophe arrivée qui va payer les frais, sans compter la disponibilité des sauveteurs qui auraient je pense passés Noël en famille »

 Le parisien.fr

« 21
Tempo
le 25/12/2009 à 20h33

spéléos égoïstes et irresponsables
Je n'arrive pas a comprendre les réactions qui excusent le comportement des 3 spéléos Ils sont chevronnés et compétents et donc ils devraient être en mesure d'anticiper les intempéries prévisibles durant cette période Ils sont irresponsables car ils font supporter à la collectivité les conséquences de leur imprudence et à ce titre une assurance obligatoire visant à couvrir les frais d'assistance avec un système de malus pour les récidivistes Facile de parler d'un cout dérisoire tant que l' on n'a pas la note a payer Ils sont égoïstes car je pense que les pompiers ont peut être mieux a faire en ce jour de Noel que de secourir 3 guignols, même si l' assistance des pompiers est limitée a la surface La solidarité est certes nécessaire mais il est tout aussi nécessaire de sanctionner pécuniairement ce genre d'agissement pour que les spéléos fassent un peu preuve de maturité citoyenne avant de se livrer a leur passion. »

 « 25
Callaghan
le 25/12/2009 à 18h47

Irresponsabilité totale.
Quoi dire d'autre, si ce n'est que nous sommes, une nouvelle fois, en présence de trois irresponsables, qui n'ont pas hésité une seconde à mettre en péril leurs propres vies et surtout celles des sauveteurs. Cette attitude devrait être sanctionnée pénalement, en cette période à haut risque. Ces passionnés doivent comprendre, une bonne fois toute, que l'on ne peut pas jouer la vie des autres, en l'occurrence celles des sauveteurs ayant, en plus, une famille. On appelle cela, avoir le sens de la responsabilité. A bon entendeur salut. »

 « 26
king boxing
le 25/12/2009 à 16h49

Les inconscients
il faut être franchement ridicule, pour descendre dans des gouffres en plein hiver avec tous les risques encourus .à chaque fois que l’on doit intervenir pour les spéléologues, et bien qu'ils paient de leur poche la facture ça serait normal. »

 « 31
ratapoilchat
le 25/12/2009 à 11h48

Secours gratuits
Les adeptes des sports et activités à haut risque doivent ou devraient) être couverts par une fédération qui en échange d'une assurance se charge de régler la facture à leur place au lieu de laisser le fardeau à la charge du budget de la collectivité. »

 Libération.fr

« krousto (192)

Le spéléologue quand il part dans une expédition se doit :
1/ de s'informer du bulletin météo (sachant qu'il n'est jamais fiable à 100%)
2/ De prévenir certaines personnes qu'ils descendent (en plus le risque 0 n'existe pas) au cas où...
A la lumière des informations quant à cette affaire, je ne serais pas descendu dans le trou.
Ce qui me gène dans cette histoire sont les commentaires des gens qui "au droit à" d'une société au tout sécuritaire à la solde de leurs porte feuilles menacés y vont de leurs post individualiste.
Des imprudents, il y en aura toujours, des professionnels avisés qui vont se retrouver coincés dans une grotte, encore...
Je ne fais pas de ski. Si quelques fondus se mettent à faire du hors piste et se blessent...dois je penser à la santé de mon porte feuille?
Ces réactions me font sursauter...

Dimanche 27 décembre à 14h00 »

 « chambouletout (136)

Hé alors,

Ca va encore nous coûter combien ces " dépannages" se sera comme la grippe A.16% d'augmentation de nos mutuelles complémentaires pour rembourser la connerie de ce gouvernement cette grippe, le vaccin traditionnel faisant 8000 morts par An en France est de beaucoup plus important)

Dimanche 27 décembre à 13h16 »

Le figaro.fr

« 30.000 euros à la charge des contribuables - Gabymarcel

 27/12/2009 à 23:19

J'ai regardé ce soir le journal télévisé de Marie Drucker. Elle a bien expliqué que les 20 heures de travail des dizaines de sauveteurs seront payés par les contribuables, c'est à dire environ 30.000 euros dès lors que les sauveteurs n'étaient pas privés (donc pas pris en compte par les assurances) mais publics donc à la charge de l'Etat.
Voilà comment trois gugusses minables et irresponsables s'en allant à 700 mètres sous terre ont apporté un joli cadeau de Noël aux contribuables.
Heureusement encore qu'il ne s'agissait pas des fils à Nicolas Sarkozy parce que, alors là.... les forums des sites internet n'y auraient pas suffi... Oh la la... !!!
Les gens sont bien libres de disposer de leur corps à leur guise mais quand même à condition de ne pas pénaliser les autres citoyens mais il paraît que la loi sur le secourisme date de... 1800 et quelques et en aucun cas les victimes ne sont les payeurs.
A vos bourses contribuables. Bonne nuit quand même. »

 « Inconscience...

27/12/2009 à 15:49 - Papynou

Les balades en sous-sol devraient être soumises à autorisation préalable des autorités qui après examen approfondi de la météo et autres conditions matérielles seraient seules compétentes à accorder les sorties. Une sortie à 700 mètres avec des vivres pour 24 heures frise la folie... sans compter qu'on met en danger la vie des autres et je ne parle pas du coût des opérations. »

 « Faire cesser les secours gratuits! – roland 69

27/12/2009 à 10:36

Et faire payer l intégralité des secours pour les personnes qui ne respecte pas les mises en garde météorologiques! il est grand temps de mettre en garde les personnes qui prennent des risques insensés alors que le mauvais temps est annoncé! que ce soit au départ des courses en montagne comme au bord de mer ou aux entrées des sites de spéléologie mettre un drapeau vert orange ou rouge a ces endroits là avec amendes a la clé pour les risques tout avec la facture intégrale a payer si besoin est d aller les secourir alors qu il y avait drapeau rouge lors de leur départ !se divertir et prendre du plaisir est une chose mais prendre des risques et surtout en faire prendre aux autres pour se faire secourir cela est a éviter le plus possible! »

 

Liste non exhaustive à compléter...

Tag(s) : #Pas lu dans "La Provence"