L’autre soir, en zappant nonchalamment d’un chaine de télé à l’autre, je suis tombé sur Geneviève de Fontenay terminant son interview sur la bisbille qui l’oppose à Endemol en chantant ni plus ni moins que « l’internationale ». La soupape de « GDF » qui  a encore beaucoup de gaz malgré son âge avancé venait d’exploser…

Tout cela parce que Kelly Bochenko, la « Miss Paris » destituée après avoir été  prise, jambes écartées et main dans la culotte dans les pages du magazine « Entrevue » ait été « réhabilitée » par Endemol  qui l’a faite entrer triomphalement dans la fameuse « ferme des célébrités en Afrique » dont le casting foireux a pourtant de quoi laisser franchement perplexe…

L’année précédente, la « mémé au chapeau » n’avait pas apprécié non plus qu’une autre demoiselle, Valérie Bègue, « Miss France » de surcroit soit apparue elle aussi en couverture du même magazine culturel, léchant du lait concentré avant d’apparaître en pages intérieure, « crucifiée » à la surface d’une piscine…

Geneviève de Fontenay qui dans le passé s’était déjà offusquée de photos qui n’avaient pas grand-chose de choquant apparait de plus en plus comme une vieillerie ringarde en phase avancée de fossilisation. Comme un dinosaure, elle a de plus en plus de mal à s’adapter à l’évolution du monde et il serait temps qu’elle comprenne quelques trucs…

N’importe quelle petite nana qui rêve de devenir Miss, mannequin, danseuse, chanteuse responsable du dérèglement climatique, « star » d’une téléréalité tombera sans aucun problème la culotte et tout ce qui va avec pour peu qu’un photographe persuasif lui explique que de nos jours, il n’y a plus de réussite sans photos dénudées. Les plus timides et les plus récalcitrantes seront en général rapidement convaincues par quelques biftons, les plus audacieuses considérant même le porno comme une opportunité non négligeable de carrière…

La greffe de cerveau n’étant pas encore au point, les initiateurs astucieux de ces pratiques peuvent dormir sur leurs deux oreilles, même si quelques grenouilles de bénitier tentent de s’y opposer…

Si la « mémé au chapeau » a échappé à un « attentat pâtissier », autrement dit un entartage par Noël Godin, en raison de son grand âge, (le « Gloupier » est vraiment trop bon…), il est étonnant que personne ne lui ait encore « piqué » son illustre couvre-chef en direct et en « prime time » sur un plateau de télévision…

Qui osera ?

Scandale et « Buzz » garantis… !

Tag(s) : #Petits délires...