Si l’on en juge par la photo qui illustre ce billet, il semble que la fiabilité des scooters chinois laisse encore beaucoup à désirer. Lorsque j’ai photographié cet engin improbable garé sur un trottoir de la Canebière à Marseille, j’ai souri… Avant d’essayer d’imaginer la tête du pilote de ce scooter (qui je l’espère n’a pas été blessé), au moment de la « dislocation » de sa pétrolette…

scootchinoisblog.jpg

Et je me suis souvenu qu’à une autre époque, le Vélosolex  pliable d’un ami s’était carrément scindé en deux morceaux alors qu’il le chevauchait… Un « accident » fort heureusement sans gravité qui avait fait hurler de rire les copains pendant des mois chaque fois qu’ils en parlaient…

Plus sérieusement, il est permis de se demander si les voitures chinoises sont elles-aussi « auto-sécables », façon « Dedeuche à Bourvil » dans le Corniaud…

Mais c’est une autre histoire !

Tag(s) : #tranches de vie...