Le père noël en Burka rouge et barbe blanche qui arpente le centre des villes et les galeries marchandes n’est autre qu’une interprétation commerciale de Saint Nicolas à la sauce « Caca-Colé » qui est apparue aux états unis en 1931 avant de déferler sur l’Europe avec le succès que l’on sait…

patouzenoelblog

Dès dix heures ce matin là à Marseille, une cohorte de parents accompagnés de leur progéniture se pressait au « centre bourse » pour faire photographier leurs bambins avec le papa noël sur un podium très kitch où se pressent des demoiselles noël qui doivent appartenir à son harem… Le moins que l’on puisse dire, c’est que les petits « zenfants » n’ont pas l’air ravis d’aller à la rencontre du vilain barbu que les plus grands trouvent parfaitement ridicule et qui terrorise les plus petits. Depuis un balcon qui surplombe la scène, j’observe ce qui se déroule sous mes yeux… Un rebelle : « Le père noël n’existe pas ! »… « Chuuuut ! » dit la mère embarrassée… « Il faut garder le secret pour les tous petits… » Des « mollusques » en pleurs qui n’ont aucune envie d’aller faire un tour sur les genoux du gros bonhomme rouge à l’infâme barbe blanche ramasse-poussières et autres cochonneries…  Une barbe qui serait d’ailleurs un des vecteurs les plus efficaces de transmission de la grippe A chez les enfants…

perenoelcoupleblog

Lassé de ce spectacle pitoyable, j’allais quitter les lieux lorsque j’ai découvert qu’il y avait même des adultes qui venaient poser eux-aussi avec le père noël… C’est ainsi que j’ai vu un jeune couple venir s’installer sur le canapé, la jeune femme, les yeux honteusement baissés vers le sol, serrée entre son lubrique compagnon  et le papa noël pervers. Les deux complices la regardaient comme si elle était une friandise qu’ils dégusteraient dans la nuit, peut-être même en compagnie des rennes…

Dans la soirée, alors que j’étais dans le métro à destination de Sainte-Marguerite, j’ai vu monter trois « belles plantes » très « sexy », bien mises, avec tout ce qu’il faut là où il faut, « peinture » à gogo, garde-robes parfaitement coordonnées jusqu’aux moindres détails… Après s’être assises, une à côté de moi et les deux autres en face, voilà qu’elles ont commencé à déballer leurs achats de noël… Sortis tout droit d’une boutique de sex toys… Soupçonnant la provocation, je les ai vu sortir le fameux « canard », des tubes de « rouge à lèvres » très spéciaux et un engin de couleur fluo aux formes plus qu’explicites devant des voyageurs et surtout des voyageuses médusées quand elles n’étaient pas carrément outrées… C’est alors que la grande brune qui me faisait face, bustier très serré, pantalon de cuir moulant, jupe courte par-dessus m’a dit en me regardant droit dans les yeux… : « C’est sympa comme cadeaux de noël… non ? »

Le temps de lui répondre qu’il en existe de très sympas avec « un bonhomme au bout », le terminus de la ligne était déjà là…

Il parait que Noël est une fête religieuse… !

Tag(s) : #tranches de vie...