En fouillant dans un de mes cartons d’archives photographiques, rubrique « antiquités préhistoriques », je suis tombé sur de vieilles photos de ce personnage public en voie de fossilisation qui gesticule encore à un âge ou d’autres sont parfois contraints de prendre leur retraite…

En voyant cette image sortie de son contexte, certains s’extasieront devant le magnifique costume qui, n’en doutons pas, devait être à la mode, d’autres se demanderont ce que pouvait déclamer ce vaillant orateur à moustache…

chanteuroperetteblogLes plus narquois et les plus perspicaces affirmeront qu’il ne pouvait s’agir que d’un chanteur d’opérette faisant le bonheur de mamies guillerettes dans une guinguette ou une boite à partouze réservée au troisième âge quelques après-midi par semaine…

« L’affaire » aurait pu s’arrêter là, mais ce soir-là, cet homme qui a peut-être toujours rêvé en cachette de briller sous les feux de la rampe, était l’un des organisateurs d’un de ces « événements » dont le Florida Palace de Marseille s’est fait une spécialité, à savoir comme le précise leur site web :

  • Evènement sportif ou à thème,
  • Meeting politique,
  • Tournoi de jeux vidéo,
  • Tournoi de contrée,
  • Festival de bridge,
  • Soirée musicale, animation musicale : salsa, orientale, africaine, des Iles, zumba...
  • Dîner spectacle
  • Dîner concert...

A ce stade, ceux qui hésitaient encore sur l’identité de la « vedette » commencent sans doute à comprendre de qui il s’agit et ce qui se tramait dans cette belle salle marseillaise qui a largement fait la preuve de sa capacité d’accueillir un peut tout et n’importe quoi …

Des saintes huiles marseillaises étaient là pour recevoir triomphalement une gloire récemment destituée mais bien décidée à repartir au combat et à devenir Number One malgré une patte folle qui lui donne une démarche claudicante…

Tout semblait donc bien parti pour que cette espèce de grande messe digne du pasteur Moon soit un succès. Il y avait du monde, la presse était là mais comme dans tout roman à suspense, un impondérable est venu bouleverser le bon déroulement d’une fête qui n’aura eu en définitive qu’un retentissement médiatique très anecdotique…

noaillesvalls2Ce jour-là en effet, peu avant 13h, un 21è règlement de comptes a eu lieu en plein centre de Marseille, à la terrasse du Derby, un bar populaire situé à quelques dizaines de mètres à peine du Lycée Michelet. Cette fusillade tragique est devenue l’événement phare de la journée, éclipsant toutes les autres informations, aussi intéressantes qu’elles aient pu être…

La sauterie du Florida avait donc tout pour rencontrer le succès mais voilà qu’en début de soirée, journalistes, photographes et cameramen ont quitté précipitamment la salle, alertés de la présence imminente de Manuel Valls et de Marie-Arlette Carlotti sur les lieux du crime…

piedsdevantCette perfidie dénoncée par les ténors marseillais de la précédente majorité présidentielle mettait un terme aux espoirs de médiatisation du concert marseillais de l’ancien premier ministre François Fillon qui brigue désormais la tête de l’UMP…

(Vous savez, ce parti en pleine recomposition qui pour l’instant, ressemble davantage à une hydre effrayante qu’à une sirène aguichante…)

 Si tout cela n’est bien sur qu’une fable que les esprits grincheux trouveront partisane et très exagérée, il y a au moins une chose qui ne l’est pas…

A Marseille qui devient « Capitale Européenne de la Culbute », plus personne n’est assuré de ne pas quitter un jour ou l'autre, la terrasse d’un restaurant, « les pieds devant » !

Tag(s) : #Polit'Hic...