Vendredi en début d’après-midi,  le petit train « promène-couillons » qui ramenait sa cargaison de « tous-tristes » vers le Vieux-Port après la visite de la Basilique de Notre-Dame de la Garde a eu un accident pour le moins curieux…

http://www.laprovence.com/article/region/marseille-le-petit-train-se-renverse-trois-blesses-serieux

Au départ du parking, le conducteur se serait engagé semble-t-il trop vite dans un virage en  forte pente et le dernier wagon s’est couché avant de se remettre sur ses roues, éjectant ses passagers dont une douzaine ont été blessés plus ou moins gravement…

petittrain1399blog.jpgDe mémoire de buveur de « pastaga » personne n’avait jamais entendu parler d’une chose pareille et sur le port, les habituels poivrots que la presse interroge se perdent en conjectures, excluant toutefois l’influence d’une boisson locale anisée de couleur jaune sur la conduite du tortillard…

Pour ces épicuriens dotés d’un esprit toujours très affuté, l’explication de cet accident qui aurait pu être beaucoup plus grave est simple, évidente et se résume en une seule phrase lourde de sens :

« Voilà ce qu’il arrive quand on abuse d’eau bénite… ! »

En marge de cette anecdote qui aurait beaucoup amusé Marcel Pagnol, il est  important de rappeler que l’eau bénite ne se boit pas et que les bénitiers dans lesquels les fidèles trempent le bout des doigts, (voire autre chose…) ne sont que des réservoirs où prolifèrent des miasmes qui mériteraient d’entrer dans la composition du mystérieux « bouillon de onze heures »...

Toujours dans le même registre, Il ne faut pas non plus perdre de vue que l’on ne sait  rien  des « saloperies » qui se consument dans  l’encens et dans les bougies qui brûlent dans les églises…

petittrain1400blog.jpgA l’heure où les « apéros Facebook » sont dans le collimateur des empêcheurs de festoyer librement au cœur des villes,  il serait  bien plus urgent, dans un souci de protection de la jeunesse, de surveiller de très près les « apéros géants » organisés par les sbires du dangereux activiste rétrograde qu’est...

Le Pape…

Des rassemblements qui, comme ce fût le cas à Fatima au Portugal le 13 mai dernier ont réuni plus de 500000 fans hystériques…

Avant  de terminer ce billet un zeste anticlérical, comment ne pas évoquer brièvement le plus « bling bling » de ces « apéros géants » qu’est la fameuse Garden party  qui a lieu traditionnellement dans les jardins de l’Elysée tous les 14 juillet ?

A défaut de l’interdire, il faudrait assurément y imposer un alcooltest pour TOUS les participants, les résultats étant rendus publics…

Mais c’est une autre histoire… !

Tag(s) : #Petits délires...