En 1941, l'écrivain cinéaste Marcel Pagnol avait acheté le château de la Buzine, "Le château de ma mère" avec l'idée d'y installer une cité du cinéma, un projet tombé à l'eau pour cause de seconde guerre mondiale.

Le château vandalisé et squatté a été racheté en 1995 par la ville de Marseille et il aura fallu 15 ans pour que ce lieu magnifique devienne la « Maison des cinématographies de la méditerranée » qui a été inaugurée le vendredi 17 juin par Frédéric Mitterrand et Jean-Claude Gaudin.

panobuzine01blog.jpgDeux journées portes ouvertes les 18 et 19 juin ont permis au public de découvrir ce site promis à un grand avenir… S’il s’avère que la culture a vraiment une place dans la ville qui en 2013 sera « capitale européenne de la culture »… Un défi qui semble encore loin d’être gagné si l’on en juge par le manque de crédibilité de l’association « Marseille Provence 2013 » et par les nombreuses difficultés qu’elle rencontre… !

Alors que des personnages particulièrement dynamiques et inventifs s’ingénient à organiser un « OFF » avec très peu de moyens financiers et beaucoup d’humour, (http://www.marseille2013.com), il est clair que les « officiels » viennent de marquer un très joli point…

cinemabuzineblog.jpgAlors que le petit film des frères Lumière, « l’arrivée d’un train en gare de La Ciotat », qui est réputé être le plus ancien film au monde est diffusé en boucle dans une petite salle, n’est-il pas scandaleusement honteux d’omettre que les premiers films des frères Lumière ont été rapidement suivis par d’autres œuvres moins glorieuses circulant sous le manteau …?

A peine le cinéma venait de naître que déjà, certains avaient compris que le « Porno », malgré les réprobations de pères « la pudeur », d’ecclésiastiques pervers et  des grenouilles de bénitier avec lesquelles ils faisaient des cochonneries dans le secret du confessionnal allait se répandre dans le monde encore plus rapidement que la petite vérole, le sida et la peste qui en son temps décima Marseille

parcbuzineblog.jpgGrâce aux frères Lumière une industrie florissante était née, mais curieusement, cette « Maison des cinématographies de la méditerranée » n’a pas l’air d’aborder ce sujet qui aurait sans doute passionné Frédéric Mitterrand et Jean-Claude Gaudin… 

Une prochaine fois peut-être ?

Tag(s) : #Marseille