Alors que les élections auront lieu dans moins de quatre mois, les affiches électorales commencent à fleurir un peu partout comme autant de mauvaises publicités mensongères.

Du côté de la mairie du 9e et 10e arrondissements de Marseille et certainement dans tout le quartier, le portrait de l’antédiluvien et quasiment indéboulonnable Guy Teissier a commencé a être collé sur tous les espaces disponibles, même à côté de l’école maternelle, au risque d’effrayer les bambins qui vont retrouver le chemin de la classe après les vacances de Noël…

S-il est louable qu’un candidat à une élection défende son point de vue et son parti sans la moindre ambiguïté, il est loin d’être certain que le placard rajouté sur les affiches en grosses lettres noires sur fond blanc, « 100% Sarkozy » soit de nature à attirer l’électeur indécis dans une circonscription où le Front National réalise des scores de plus en plus importants…

Si le nom de Guy Teissier s’efface quasiment derrière le nom de son champion, son visage est suffisamment connu dans le quartier pour qu’il n’y ait pas besoin de l’écrire en énormes lettres capitales…. Tout au plus, certaines mamies qu’il visite régulièrement dans leurs maisons de retraite pourraient avoir du mal à le reconnaître depuis qu’il a rasé sa moustache en tablier de sapeur… Prouvant par la même occasion à des admiratrices plus jeunes qui méritent peut-être une bonne fessée que ses belles bacchantes ne dissimulaient pas un bec de lièvre… Comme le chantait Brassensteissierblogrc

Toujours est-il que le « Pape » du très controversé parc national des calanques n’a pas grand-chose à craindre pour sa réélection, ce qui « indigne », tous ceux qui au nom du renouvellement des élites, estiment que l’occupation de postes d’élus depuis trente ans est assimilable à du squat… Ces infâmes détracteurs ou ces citoyens remarquables, (rayez les mentions inutiles), s’étonnant même que Claude Guéant n’ait pas encore prononcé d’arrêtés d’expulsions à l’encontre de ces arapèdes accrochés à leurs fauteuils d’élus comme des morpions au pubis de la république, une vieille fille de joie qui a trop servi…

Alors que l’année 2012 qui commence promet d’être particulièrement animée, ce qui signifie au passage que les français pourraient retrouver leurs âmes de révoltés,  le député « 100% Sarkosyste » ne semble pas devoir craindre le moindre adversaire, aucun émule de la trempe de Bernard Tapie, (le seul à l’avoir battu au cours de sa longue carrière), ne se pointant à l’horizon…

Alors que les rats commencent à quitter le navire sarkozyste en tentant de se recaser ailleurs, de négocier un casse-croûte, la détermination et la fidélité sont deux vertus qui pourraient bien conduire dans un tonneau dont on ressort… Couvert de goudron et de plumes !

Meilleurs vœux et Bonne année à toutes et à tous…

En attendant l’apocalypse du 21 décembre 2012… !

Tag(s) : #Marseille