S’il y a souvent un défilé de flics et de fliquettes homos dans les cortèges de la Gay pride, il est plus rare d’en voir participer à des manifestations, tout au moins du côté des mécontents…

Le 23 septembre à Marseille, ils étaient là, ayant troqué matraques et menottes contre des vuvuzelas... Mais il ne s’agissait que de policiers en congés, ces braves pandores que Brassens n’aimait que « sous la forme de macchabées » n’ayant pas le droit de grève

manifflicsblog.jpgLa prochaine fois, quelques trouffions trublions qui eux non plus n’ont pas le droit de manifester se joindront peut-être à eux... Les photographes rêvent déjà que tout cela dégénère en une belle baston « photogénique », façon « Mai 68 » avec leurs « potes » gendarmes et CRS

Pour leur « sécurité » et l’évacuation des blessés en cas de « débordements », il ne faudrait pas oublier de leur adjoindre quelques marins-pompiers qui eux non plus n’ont pas le droit de grève car ils sont militaires

Quelque-chose me dit que nous n’avons pas fini de rigoler…

Tag(s) : #Marseille