Aux dernières nouvelles, il paraîtrait que Nicolas Sarkozy aurait la « Tentation de Venise » et qu’en cas de défaite, il se retirerait définitivement de la vie politique…

Si cette annonce plonge les plus fervents supporters du « président  sortant » dans le désarroi  le plus total et que les plus hystériques de ses courtisanes envisagent déjà la pendaison, d’autres, bien au contraire, sont de plus en plus nombreux à se préparer  à cette fête grandiose dont ils rêvent depuis cinq ans…

Pour eux, point de pendaisons, mais, comme disait Brassens, des « bandaisons » cyclopéennes ridiculisant tous les « Roccos Siffredis » de la terre... Faisant même tomber en pâmoison les désespérées les plus caricaturales qui n’avaient plus d’autre avenir que le suicide…


gondolesblog.jpg

 

Pour un président qui envisage de se retirer de la vie politique, l’exil sur l’île d’Elbe voire à Sainte-Hélène semblait tout indiqué, mais ses adversaires les plus véhéments, notamment des humoristes en vogue, songent à faire bâtir spécialement pour lui un pénitencier doré... En Terre Adélie, histoire de le garder au frais indéfiniment sans risque qu’il ne s’échappe…!

Et même si, pour d’autres contestataires encore plus extrémistes, la symbolique du « goudron et des  plumes » parait incontournable, Venise serait néanmoins le meilleur choix…

En effet, certains soirs, d’étranges gondoles en partance pour l'au-delà attendraient les téméraires décidés à traverser ce fameux Styx dont personne ne revient jamais…

Pour d’infâmes athées qui ne respectent rien et pour quelques zététiciens qui remettent tout en cause c'est difficile à croire...


Mais après tout, pourquoi pas ?

 

*La « tentation de Venise », ce rêve inaccessible que l’on n’assouvit jamais et dont Alain Juppé avait fait un livre.

Tag(s) : #Polit'Hic...