Il y a quelque temps, j’avais publié sur le blog deux articles dans lesquels je tentais de vous faire percevoir la complexité de ces massifs calcaires de l’Est de Bornéo qui malgré de nombreuses expéditions demeurent largement inexplorés.

Des rivières disparaissent sous terre avant de ressurgir plus loin pendant quelques dizaines, voire quelques centaines de mètres…Puis elles s’engouffrent à nouveau sous des voutes mystérieuses, narguant les spéléologues qui n’ont fait que les entrevoir.

La photo qui illustre cet article montre le genre de surprise qui attend parfois le spéléologue au détour d’une galerie qu’il est en train d’explorer prudemment depuis des heures. Il retrouve la lumière par un porche inconnu niché en pleine falaise ou parfois même au fond d’un gouffre envahi par la végétation.

Des instants magiques que le petit reporter Tintin aurait adoré…

kambingblogbid

http://jojomigrateur.over-blog.com/article-l-image-decryptee-2-41698464.html

http://jojomigrateur.over-blog.com/article-l-image-decryptee--38360945.html

Tag(s) : #Bornéo